Travaux

Chantier jeune des bachats de la Bruyére

Du 19 au 23 juillet 2021 s’est déroulé le chantier jeune à la Bruyère , encadré par Christelle Chanon du Point d’Infos Jeunes et Jean-Luc Cuoq du service technique de la commune.

Au programme : rénovation et aménagement du bâchat de la Bruyère qui etait perdus sous la végétations.
A la fin de la semaine chacun des 10 volontaires s’est vu remettre par la CCDS une bourse de 200€ à valoir dans une auto-école. Un beau travail et un sentier qui va pouvoir être redecouvert par la population locale et les touristes.

Taille de branches pour mise en sécurité.

Fin février 2020, taillage de la haie du gymnase et élagage des arbres dont les branches étaient devenues dangereuses. Et mise en forme d’arbres dans des zones vertes (lotissement Oudreyches).

 

Adressage

 

La matérialisation des rues est en cours, encore une fois ralentit par un second confinement, chaque voie a été ou est contrôlée pour identifier l’emplacement du panneau afin de finaliser les commandes en vue de l’installation des plaques de rue.

En tout, ce sont plus de 100 voies nommées pour lesquelles il a fallu identifier le nombre de plaques et leur emplacement. Le contrôle des plaques et leur installation est assurée par les employés municipaux.

Les prochaines étapes seront de corriger les erreurs identifiées ou rapportées en mairie, de mettre à jour le bourg de Lapte, de compléter les rues qui doivent l’être et de poursuivre la création de numéros pour les nouvelles constructions.

Tout est mis en œuvre pour finaliser ce travail en 2021…

Documents d’info sur le lien ci-dessous:

http://lapte43.fr/wp-content/uploads/2020/11/doc_adressage.pdf

 

 

 

Des nichoirs à mésanges pour protéger le pin sylvestre sur la commune !

16 nichoirs en bois recyclé issu de palettes fabriqués par les 27 jeunes filles d’une classe du Lycée Eugénie Joubert d’Yssingeaux ont pris place aux quatre coins du terroir laptois.

Mais dans quel but ?

Faire barrière à l’avancée de la chenille processionnaire dont les cocons sont déjà visibles sur les branches des pins sylvestre de Vaubarlet, en favorisant la nidification en sécurité des mésanges très gourmandes en chenilles justement !

Les laptois sont aussi invités à signaler, par mail de préférence, les cocons qu’ils pourraient repérer à technique@lapte43.fr.